Dans cet article, je vous propose d'aborder la question des services de type Google Traduction.


Certains y voient la solution à tous leurs problèmes, un gain de temps ! Pourquoi payer un traducteur à passer des heures ou des jours sur un texte quand tout peut être fait gratuitement et en deux clics ? La question est légitime, la réponse, très simple : s'il existait vraiment un logiciel capable d'égaler le cerveau humain en matière de traduction, pensez-vous sincèrement qu'on vous laisserait l'utiliser gratuitement et à volonté ?

La traduction n'est pas un simple processus de substitution d'un mot par un autre. Prenez le mot « avocat », disons, dans un texte juridique. Laissez cela à un système automatique et il y a une chance sur deux pour que votre requête judiciaire vire… au guacamole !

Quand vous devez rédiger des textes, vous ne songez pas à confier ce travail à un ordinateur, vous vous tournez vers un humain. Il en va de même pour la traduction. Le traducteur ne se contente pas de chercher dans un dictionnaire. Il cherche à rendre toutes les subtilités d'un texte, si nécessaire, il l'adapte pour qu'il soit mieux compris ou accepté par le public de destination. Parfois (et plus souvent qu'il n'y parait), il détecte des erreurs, plus ou moins graves… et les corrige dans sa traduction, plutôt que de les reproduire. En fin de compte, le traducteur est le lecteur le plus attentif de vos textes !